5 conseils pour créer du contenu web qui plaise.

Il devient de plus en plus difficile de se démarquer sur internet. Que ce soit les vidéos sur YouTube ou les articles dans les médias d’informations, beaucoup se copient – s’inspirent – dirons nous pour ne blesser personne. Plagier ses concurrents c’est prendre le risque de ternir son image. De passer pour celui qui n’a aucune créativité ou qui a toujours un train de retard. Comment se démarquer tout en traitant de sujets intéressant le maximum de personnes ? Je vous donne cinq conseils pour créer un contenu web qui plaira à votre cible.

1 – Une image attirante.

Tout le monde est attiré en priorité par les images. Si vous avez un texte face à vous accompagné d’une image, il est certain que votre œil sera attiré en premier lieu vers celle-ci avant de lire le texte, quand bien même cette illustration se trouverait au cœur du texte et non en tête. Il en va de même pour les vidéos, qui sont d’ailleurs le format à privilégier car ils demandent peu de ressources en termes d’attention de la part de la cible. L’image choisie pour illustrer l’article ou la vidéo, aussi appelée vignette ou miniature, doit être esthétique, respecter votre charte graphique et évidemment être en lien avec le contenu. Vous pouvez en trouver gratuitement sur des sites de banque d’images tel que pixabay

2 – Un titre court et explicite.

Le titre doit être court mais suffisamment explicite pour donner envie à votre cible de cliquer. Idéalement il contient entre 8 et 12 mots. Un individu a tendance à tout catégoriser de manière binaire : ce qui est bien ou mal, ce qui est dangereux ou pas. Il en va de même lorsqu’il s’agit de s’informer ou de se divertir. Votre cible va se demander si le contenu proposé est une perte de temps ou pas. Et dans la négative, il doit pouvoir identifier l’apport du contenu, c’est-à-dire s’il permet de s’informer, de se divertir… Bien qu’il doive titiller la curiosité, le titre ne doit pas être mensonger. Il faut que le contenu corresponde au titre. Ne tombez pas dans le piège du « clickbait » (plus vulgairement pute à clic en français) qui attirera à coup sûr votre cible mais qui risque de vous faire perdre de l’audience progressivement. 

3 – De l’équilibre dans votre contenu web.

Ici il y a deux choses à retenir. D’une part, il faut répartir les informations tout au long de votre contenu web. Ne divulguez pas tout dès le premier paragraphe sinon votre cible ne parcourra pas votre contenu dans son intégralité. Toutefois, et c’est le second point important, nous retenons les informations données au début et à la fin du contenu. C’est ce qu’on appelle l’effet de primauté (au début) et de proximité (à la fin). Sachez donc garder l’attention du lecteur tout au long de votre contenu web, tout en donnant les informations primordiales au début et/ou à la fin.

4 – Se faire relire.

Eh oui, même les meilleurs d’entre nous peuvent faire des erreurs, ne serait-ce que par inattention. N’hésitez donc pas à demander à une personne de confiance de vous relire. Au-delà du simple rôle de relecteur, cette personne pourra également apporter une critique sur votre contenu afin de l’améliorer. C’est pourquoi il faudra quelqu’un qui aura vraiment à cœur de vous aider.

5 – Faire de la veille.

Last but not least, pour ne pas risquer le plagiat la solution est bien évidemment d’être le premier à publier. C’est pourquoi il est essentiel de faire de la veille informationnelle tous les jours. Suivez des médias généralistes et spécialistes dans votre domaine d’activité, français mais également internationaux. Ce qui se fait à l’étranger se fait ou se fera également en France. Pour agréger toutes les informations des différentes sources que vous aurez repéré, il est possible d’utiliser un agrégateur de flux tel que feedly.

Avec ces cinq conseils vous êtes désormais capable d’attirer l’attention de votre cible, de lui fournir ce qu’elle attend et ainsi créer une clientèle ou une communauté qui suivra tous vos contenus web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *